Elle n’avait rien demandé et pourtant, Carla Bruni a désormais une statue à son effigie. La sculpture, haute de 2 mètres, a été installée mardi matin à Nogent-sur-Marne, dans la cour d’une résidence baptisée Petite-Italie, rapporte Le Parisien. Recouverte d’une bâche, elle attend maintenant son inauguration prévue le 21 septembre prochain, mais fait déjà grincer quelques dents.

Il y a quelques mois déjà, le projet n’avait pas ravi tout le monde. La Valnurese (c’est-à-dire la dame du Val Nure), censée représenter ici une plumassière du XIXe, rend hommage à ces femmes venues de l’autre côté des Alpes, travailler dans les petits ateliers de la ville. Le choix de l’ex-Première dame comme modèle était loin de faire l’unanimité, en particulier auprès de l’opposition. A-t-elle été choisie pour ses origines italiennes ? Selon bon nombres d’opposants en tout cas, Carla Bruni ne représente en rien les travailleuses… Autre question : qui allait devoir régler la facture de 90 000 € ? La ville, et donc, le contribuable, n’aura pas déboursé un centime puisque c’est finalement la société Cogedim qui a fait un chèque.

Publicité
Publicité
La statue sera officiellement dévoilée le 21 septembre prochain. Carla Bruni sera-t-elle présente ? Le maire assure qu’ « elle n’a pas été invitée et ne sera pas présente ». Rendez-vous en septembre… 

A lire aussiCarla Bruni : sa métamorphose !Carla Bruni : la liste de ses amants !

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité