Lundi 1er janvier, trois cent actrices, scénaristes et autres professionnelles du monde artistique ont lancé un projet visant à lutter contre le harcèlement sexuel.

" Le silence, c'est terminé. L'attente, c'est terminé. La tolérance de la discrimination, du harcèlement et des mauvais traitements, c'est terminé. Signez la lettre de solidarité et faites des dons". Le projet intitulé "Time's Up"à traduire par "C'est fini" a le mérite d'être clair. Lancé le 1er janvier et défendu par trois cent femmes issues du monde du cinéma, il vise à lutter contre le harcèlement sexuel et ce peu importe l'origine ou le contexte social. Car depuis l'affaire Weinstein qui a éclaboussé Hollywood, le harcèlement sexuel est l'affaire de tous.

Publicité
Publicité
Dans une lettre ouverte publiée sur son site et qui débute par " Chères soeurs" Time's Up annonce la mise en place d'un fonds pour financer le soutien aux victimes de harcèlement sexuel. A ce jour, le projet bénéficie déjà de 13 millions de dollars : "Souvent, le harcèlement persiste parce que les harceleurs ne payent jamais les conséquences de leurs actes" assurent les membres de Time's Up sur le site, expliquant que le combat était le même que les victimes soient célèbres ou pas : " Nous incitons vivement les médias qui couvrent les révélations de personnalités d'Hollywood à consacrer autant de temps à la myriade d'expériences vécues par des personnes employées dans des secteurs moins glamour et valorisés". Un soutien à "chaque femme employée dans le secteur de l'agriculture qui a dû repousser les avances de son patron, chaque domestique qui a tenté d'échapper à un invité...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :