Catherine Deneuve a été vivement critiquée après avoir défendu Roman Polanski. Mais dimanche 19 mars, c'est Emmanuelle Seigner, la femme du réalisateur qui lui montré son soutien.

De passage sur le plateau de l'émission Quotidien sur TMC, animée par Yann Barthès, Catherine Deneuve s'était exprimée sur le viol pour lequel Roman Polanski est pour­suivi par la justice améri­caine.

"J'aime beaucoup les femmes mais je ne suis pas d'accord avec toutes les féministes. Aujourd'hui, c'est abusif. Il y a toujours une image qui a été donnée à cette histoire qui est assez incroyable. C'est une jeune fille qui a été amenée chez Roman Polanski par sa mère, qui ne faisait pas son âge de toute façon. Il n'a pas demandé sa carte de visite. Il a toujours aimé les jeunes femmes. J'ai trouvé que le mot de viol avait été excessif." Peu avant, dans les studios d'Europe 1, elle avait déclaré : "On ne peut pas, quarante ans après, continuer de lui reprocher. Je trouve ça vraiment très injuste (...) Je suis sûr que beaucoup de femmes qui se sont lancées, comme ça, dans cette pétition, ont fait un raccourci en se disant qu'il s'agissait d'un homme qui viole des petites filles. C'est honteux." Des propos qui ont choqué et qui ont par ailleurs été très commentés sur les réseaux sociaux. L’ac­trice est deve­nue la cible des inter­nautes. Dimanche 19 mars, la femme du réalisateur, Em­ma­nuelle Seigner, s’est élevée pour prendre la défendre, visiblement ravie de ce soutien.

Publicité

Elle a posté sur Insta­gram une photo de Cathe­rine Deneuve à l’époque du tour­nage Repul­sion. Un film dans lequel elle a joué et qui a été...

Lire la suite sur Public

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité