Dans un long entretien accordé aux Inrockuptibles, Luz revient sur une soirée passée au ministère de la Culture, avec Fleur Pellerin, un mois et demi après les attentats contre Charlie Hebdo.

Presque quatre mois après les terribles attentats survenus en France, notamment au sein de la rédaction de Charlie Hebdo, le dessinateur Luz se confie dans une longue entrevue à l'hebdomadaire Les Inrockuptibles à l'occasion de la sortie en librairies le 21 mai prochain de Catharsis (éditions Futuropolis), et révèle que Fleur Pellerin, ministre de la Culture, a invité l'équipe à faire la fête : "Environ un mois et demi après les attentats, la ministre nous accueille sans qu'on sache pourquoi".

Publicité

Luz décrit ainsi une soirée dont la ministre se souviendra très certainement longtemps : "Dès qu'on a appris qu'on pouvait fumer à l'intérieur, ça a été le grand n'importe quoi. Pourquoi se priver de ça ?". Et les talents de danseur du dessinateur ont visiblement impressionné la ministre, qui n'avait pourtant pas l'air d'être calée sur le sujet : "J'ai fait du stage diving dans les fauteuils du ministère sur Nirvana. J'ai aussi fait une démonstration de voguing à Fleur Pellerin - j'ai pris des cours. Elle prenait des notes, genre c'est le dernier truc à la mode, mais je lui ai dit que c'était apparu en 1989 à New York !".

Publicité
Pourtant, il reconnaît qu'il n'a pas eu le cœur de croquer les meilleurs moments de la soirée dans son livre Catharis : "Je ne l'ai pas dessinée parce que je ne voulais pas représenter les autres et leur voler une fois de plus leur image comme cela a été le cas dans les médias. Tout comme je n'avais pas envie de représenter...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :