Christian Quesada, 53 ans, a bousculé le monde des jeux télévisés par le nombre historique de ses victoires - 193 émissions successives -, sa culture encyclopédique et sa mémoire hors norme. Pourtant, en parcourant les pages du Maître de midi, le livre dans lequel il se raconte, c'est une facette inattendue que révèle celui que Jean-Luc Reichmann surnommait "le Professeur".

Sexe, drogue, galères et rock'n'roll, Christian Quesada a tout connu et assume sans tabou cet "itinéraire de rock star" : "Je suis le Jim Morrison du Mot le plus long", s'amuse-t-il. Des excès et une passion dévorante des jeux, sauf ceux de hasard, qui l'ont conduit de la rue aux plus hautes marches des 12 Coups de midi ! , jeu phare de TF, présenté par Jean-Luc Reichmann, dont il est resté six mois le maître incontesté, empochant la somme record de 809 392 € : "J'ai eu envie de me raconter. De mettre des mots sur les maux. Les téléspectateurs qui ne connaissaient que Christian le joueur seront surpris, voire choqués", nous confie-t-il.

"A 9 ans, je connaissais tous les pays du globe, leur monnaie, leurs dialectes, les chefs d'Etat..."

Publicité
Publicité
Petit dernier d'une famille de pieds-noirs, Christian fut un élève brillant. Un gamin à haut potentiel qui collectionne les tableaux d'honneur : "Tout a commencé avec les joueurs de foot, le Tour de France et les atlas. J'apprenais tout par cœur. Chaque information trouvait sa place dans ma bibliothèque cérébrale. A 9 ans, je pouvais réciter le nom de tous les pays du globe, en français ou dans leur langue nationale, ainsi que leur monnaie, leurs dialectes, les chefs d'Etat, les dates d'indépendance et les principales villes. J'étais la bête curieuse des cours de récré."

A l'adolescence, sa scolarité dérape. Christian s'ennuie et se rebelle. Il devient le cancre du collège et abandonne l'école à 15 ans....

Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :