Si, crise oblige, le cinéma rapporte beaucoup moins qu'il y a quelques années, certains acteurs peuvent encore se vanter d'encaisser des chèques avec beaucoup de zéros dessus.

A Hollywood, ils font partie de ce qu'on appelle la "A-list", c'est-à-dire la liste des acteurs qui se voient encore attribuer de gros cachets. Car si le cinéma est souvent synonyme de gros chèques, depuis quelques années le montant des salaires a sérieusement été revu à la baisse. A Hollywood aussi on est vicitime de la crise, mais pour certains les revenus restent très juteux. C'est ce que révèle The Hollywood Reporter, qui a dressé la liste des acteurs les mieux payés. Et tout en haut de ce palmarès : Leonardo DiCaprio. L'acteur est en effet le seul à pouvoir demander 25 millions de dollars par film. Une place en or que l'acteur peut se vanter de garder depuis une vingtaine d'années, même s'il n'a jamais décroché la précieuse statuette souvent synonyme d'une belle augmentation, un Oscar.

Publicité

Un club très fermé

Juste derrière lui, une brochette d'acteurs estampillés "valeur sûre" au box-office se voient eux gratifier de pas moins de 20 millions pour chaque long métrage : ils s'appellent Robert Downey Jr, Matt Damon ou encore Denzel Washington. Du côté des femmes, seule Sandra Bullock fait partie de ce club très fermé. Un club où, compte tenu de leur succès dans les salles obscures, pourraient rapidement entrer des acteurs comme Bradley Cooper, Ben Affleck ou encore Channing Tatum. Arrive ensuite Angelina Jolie, qui touche elle des revenus estimés entre 14 et 20 millions de dollars par film. Jennifer Lawrence, ou encore Melissa McCarthy, font elles aussi partie des actrices les mieux payées, avec un salaire estimé entre 15 et 20 millions de dollars.

Des studios près de leurs sous

Publicité
Mais si ces sommes paraissent encore mirobolantes, elles sont nettement moins élevées qu'avant. En effet, depuis que la crise a elle aussi frappé le milieu du septième art, les studios ont revu à la baisse les bonus versés aux acteurs. Avant, ceux-ci étaient assurés de toucher au moins 20% des recettes engrangées. Aujourd'hui, si bonus il y a, c'est uniquement une fois que les studios ont récupéré les sommes investies dans la fabrication du film.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité