Pete Doherty vient de sortir de sa cure de désintoxication en Thaïlande. Un traitement qui s’est bien passé malgré l’envoi de drogue par les fans du rocker !

Pete Doherty enfin clean ? C’est du moins ce qu’affirme Simon Mott, le directeur du centre de désintoxication Hope en Thaïlande, d’où l’ex-leader des Babyshambles vient de sortir suite à un traitement intensif d’environ trois mois. Dans les colonnes du Daily Mail, cet adepte des médecines douces revient sur un détail qui l’a contrarié au plus haut point : « Pete a reçu de nombreuses lettres de fans, qui ont toutes été décachetées avant de lui être distribuées […] Malheureusement, à deux reprises, nous avons intercepté de la drogue que nous avons détruite. Ça me rend malade de voir comment certaines personnes sont capables de saboter un traitement. » Les deux colis étaient envoyés de France précise le Daily Mail. Le premier mi-octobre, soit deux semaines après l’arrivée de Pete au centre Hope et le second pour Noël.

Publicité
Publicité
Lui-même ancien héroïnomane, Simon Mott précise : « Lorsque j’ai jeté au feu la seconde enveloppe, j’ai senti cette odeur familière d’héroïne qui brûle, ce que je n’avais pas senti depuis que j’avais arrêté il y a plus de douze ans. Celui qui a envoyé ça est vraiment malsain ! »

Qu’importe !...

Lire la suite sur Voici

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :