Un peu moins de deux mois après la tragédie survenue sur le tournage de Dropped, Bénédicte Mei, la mère de l'une des victimes se souvient avoir reçu des textos particulièrement troublants de la part de sa fille journaliste..

L'affaire Dropped continue de secouer la France entière. Le 9 mars dernier, dix personnes dont huit Français ont trouvé la mort dans un accident d'hélicoptères survenu sur le tournage de l'émission. Récemment, les familles des victimes ont eu l'opportunité d'aller sur les lieux du drame pour se recueillir et échanger avec les témoins argentins. "Les lieux de l'accident sentaient encore le feu" s'est souvenue Bénédicte Mei, la mère de Lucie Mei-Dalby, journaliste de l'ALP décédée lors de cet accident. A la suite de ce drame, la société de production avait indiqué n'être en aucun cas responsable. Pourtant, Bénédicte Mei affirme que sa fille lui avait parlé des conditions de tournage très difficiles. "Aucune préparation physique n'a été proposée à l'équipe technique. J'ai gardé les textos de ma fille après les premiers jours de tournage qui disaient : "Maman, je suis épuisée"" affirme-t-elle dans les colonnes du Parisien.

Publicité

"Une industrie commerciale basée sur la mise en danger des participants"

Publicité
Le 3 avril dernier, une information judiciaire avait été ouverte pour homicide involontaire. Aujourd'hui, cette mère endeuillée espère que toute la lumière sera faite sur cette tragédie qui résulterait d'un manque de sécurité pendant le tournage. "Il s'agit d'une industrie commerciale basée sur la mise en danger des participants" s'exclame-t-elle. En attendant les suites de l'enquête, Bénédicte Mei aimerait que la société de production...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :