Ce matin, Chris Brown a laissé entendre sur Twitter que le virus de l'Ebola avait été créé de toute pièce par l'homme afin de réduire la population mondiale. Un message qui a créé la polémique.

Chris Brown a encore trouvé un moyen de se faire remarquer. Ce matin, le chanteur à problèmes a posté sur Twitter un message sur l'épidémie d'Ebola, qui fait actuellement rage en Afrique et dans d'autres pays du monde. Un tweet qui a déclenché une petite polémique sur le site de micro-blogging. La raison ? L'ex de Rihanna semble adhérer à la théorie du complot... et croire que le virus mortel a été créé de toute pièce par l'homme afin de réduire la population mondiale.

Publicité
Publicité
"Je n'en sais rien mais je crois que cette épidémie d'Ebola est un moyen de contrôler les populations. Cette m*rde devient folle et incontrôlable", a partagé Chris Brown à ses près de 14 millions d'abonnés. Plusieurs ont d'ailleurs réagi assez vivement à ce message assez perturbant. "Sérieusement ?", a ainsi répondu l'un de ses followers. Cela n'a pas empêché le tweet d'être repartagé plus de 10.000 fois sur le site de micro-blogging. Chris Brown semble toutefois avoir rapidement mesuré la portée – et la gravité – de ces déclarations, postant quelques minutes plus tard un deuxième message, sonnant comme un mea culpa : "Je vais fermer ma gu*ule", a-t-il ainsi écrit. Faute avouée, à moitié pardonnée !
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :