Dans son dernier numéro, Paris Match a publié une photo d'Abdelkader Merah au cours de son procès. Un cliché qu'Elise Lucet, l'animatrice de Cash Investigation, n'aurait pas choisi de diffuser.

Paris Match est sous le feu des critiques depuis la publication d'une photo d'Abdelkader Merah au cours de son procès dans son dernier numéro, en kiosque depuis le jeudi 8 novembre. Invitée de l'émission de France Info, Infos Médias, Elise Lucet a donné son point de vue sur le choix éditorial de l'hebdomadaire d'enfreindre la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, qui interdit tout enregistrement de son ou d'image dans l'enceinte d'un tribunal : "Il y a déjà des dessinateurs donc on a tous les croquis du procès. Je ne vois pas trop ce que cette photo peut apporter de plus. Pour moi, elle ne contient pas une information car c'est ça qui est journalistique." L'animatrice du service public a partagé son désaccord avant de préciser qu'elle n'aurait pas publié cette photo dans son émission, Cash Investigation.

Sur cette photo de Paris Match, Abdelkader Merah apparaît dans le box des accusés les yeux clos les bras croisés et entouré de ses deux avocats, Antoine Vey et Eric Dupont-Moretti. Le cliché a été pris le jeudi 2 novembre quelques minutes avant le verdict de son procès au cours duquel le frère du terroriste Mohamed Merah a été condamné à 20 ans de prison pour association de malfaiteurs terroriste.

Publicité

Le directeur adjoint veut "montrer les choses"

Publicité
Pour avoir enfreint la loi, l'hebdomadaire risque 4 500 euros d'amende, la confiscation des exemplaires imprimés ou encore l'interdiction de diffuser cette photo sur ses supports numériques. Interrogé...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :