VIDEO - Ce 4 octobre, Emmanuel Macron était en Corrèze. Sa visite a été plutôt agitée puisque les forces de l'ordre ont affronté des salariés de GM&S. Et le Président de la République, en échangeant des mots avec Alain Rousset, Président de la région, a eu des mots très cash.

Emmanuel Macron s'est rendu ce 4 octobre en Corrèze, et le moins que l'on puisse dire c'est que l'ambiance était tendue. Les forces de l'ordre ont affronté des salariés de GM&S et lors d'un entretien privé avec Alain Rousset, Président de la région, le mari de Brigitte Macron a tenu des propos très directs sur les manifestants.

Lors d'une visite d'un centre de formation aux Travaux Publics, Alain Rousset confiait : "Tu vas à quelques kilomètres d'ici, moi j'ai fait une réunion il y a quelques semaines de ça, il y a des marchés jusqu'en 2022." Emmanuel Macron répondait : "Il y en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d'aller regarder pour voir s'ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas. Parce qu'il y en a qui ont les qualifications pour le faire !" Cette phrase n'est pas passée inaperçue et Bruno Roger-Petit a tenté d'éteindre la polémique mais sans grand succès : "Citation tronquée sortie de son contexte. @EmmanuelMacron a rappelé que la recherche de solutions en matière d'emploi dépend de la responsabilité de tous les acteurs. Exemple : #whirlpool."

Publicité
Publicité
Ce n'est pas la première fois qu'Emmanuel Macron choque avec des propos cash. Lors d'un discours prononcé à Athènes il y a quelques semaines, le Président de la République avait évoqué les "cyniques et les fainéants" et n'avait pas manqué de créer une polémique sur laquelle il avait refusé de revenir.

Citation tronquée sortie de son contexte. @EmmanuelMacron a...

Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité