C’est hier soir que Arnaud Demanche, Frédéric Royer et Stéphane Rose ont remis les Gérard du cinéma en direct sur Paris Première, la cérémonie à l'humour caustique qui récompense le pire du cinéma français.

Les parpaings d’or, trophée des Gérard, ne sont pas toujours choses plaisantes à recevoir mais les stars s'y prêtent parfois de bonne grâce. Au palmarès du pire du cinéma de cette année, on retrouve :  

- Raphaël, primé "chanteur qui fait l'acteur, ou le contraire, en tout cas dans un cas comme dans l'autre, il le fait mal" devant Patrick Bruel, Jacques Dutronc, Lio,  Benjamin Biolay et Philippe Katerine ; 

Jean Dujardin et Alexandra Lamy sont primés "petit couple qui se la joue Alain Delon et Romy Schneider dans Paris Match" et dament le pion à Marion Cotillard et Guillaume Canet, Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal, et Vincent Cassel et Monica Belluci

Franck Dubosc gagne le trophée du "désespoir masculin" et Jane Birkin celui du "désespoir féminin" ; 

- Judith Godrèche fait un doublé : elle obtient le prix "on est jamais mieux servi que par soi-même" pour avoir joué dans le film qu’elle a elle-même réalisé Toutes les filles pleurent, et le "Gérard du gros cul" pour lequel elle devance Catherine Deneuve et Isabelle Adjani

Publicité

- Le film l’Arnacoeur avec Romain Duris reçoit le "Gérard du film guimauve que tu te forces à aller voir uniquement pour emballer une meuf" ; 

Edouard Baer est primé "acteur qui avant nous faisait bien rire mais qui maintenant nous fait bien chier" ; 

Arielle Dombasle, une fois encore, reçoit le prix de "l’actrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari, ou plutôt de son futur ex-mari, enfin bon on sait plus trop où ils en sont, toujours est-il qu’elle continue à tourner" ; 

- Le film L’Immortel, avec Jean Reno, reçoit le Gérard du "plus mauvais film de l’année et probablement de la décennie" ; 

Publicité
Bref, tout le monde en a pris pour son grade. Mais qui décide des 18 prix remis lors de la cérémonie des Gérard ? Les trois présentateurs, créateurs des Gérard, soumettent les nominations aux votes d’une vingtaine de critiques de cinéma des grands médias (Marianne, Le Monde, RTL, Voici …). Une façon de se moquer gentiment des stars et de leurs travers, qui n’est pas toujours du goût de tout le monde…  

 © Georges Biard/Wikimediacommons

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :