Décidément, Florent Pagny n'en finit pas de faire des vagues. Ses déclarations maladroites le poursuivent.

 

"Et puis c'est vrai qu'à un moment, ton môme il rentre à la maison, et d'un seul coup, il se met à parler rebeu" (beur). 

 

Publicité

La phrase prononcée par Florent Pagny mardi sur Chérie FM a défrayé la chronique. Choquées par ce propos, des associations de lutte contre le racisme, telles que le Cran (Conseil représentatif des associations noires), l'ont aussitôt qualifié de "dérapage raciste".

 

Publicité
Le chanteur, qui n'en est pas à son premier scandale, a tenté de faire son mea culpa le soir même, sur le plateau du Grand Journal de Canal+. Florent Pagny s'est en effet défendu d'être raciste. "C'est pourtant pas péjoratif, j'ai des potes rebeus, des potes feujs (Juifs). Je ne vois pas à quel moment c'est péjoratif", a-t-il expliqué.

 

Pour vendre son nouvel album intitulé "Tout et son contraire", le chanteur, actuellement en promo, devra peut-être modérer "sa liberté de penser"…  

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :