Killian, l'auteur de la fusillade dans son lycée de Grasse, avait consulté un psychiatre à la demande de ses parents selon Le Parisien. Selon le médecin, l'ado ne présentait aucun risque.

Les dernières révélations de la procureure générale font froid dans le dos. Le 16 mars, Killian a voulu perpétrer un massacre dans son lycée de Grasse mais il n'est pas parvenu à ses fins, stoppé par le proviseur de l'établissement. L'élève de première L a tout de même tiré à plusieurs reprises et blessé cinq personnes. Il avait l'intention de tuer entre "8 et 14 camarades de classe" avec qui il entretenait de "mauvaises relations." Killian se sentait harcelé et ses parents s'étaient montrés particulièrement inquiets pour sa passion démesurée pour les tueries de masse et celle notamment de Columbine aux Etats-Unis.

Publicité
Selon les infos du Parisien, les parents de l'ado sont "totalement effondrés. Ils se posent énormément de questions, ils ne comprennent pas, comme beaucoup de gens." Pourtant, face à la personnalité trouble de leur enfant, ils ont tenté de prendre les devants et l'ont emmené consulté un psychiatre. Ce dernier n'a rien relevé d'anormal dans le profil de Killian. "Ce sont de très bons parents et ils se sont inquiétés d'une certaine propension de Killian à avoir un attrait pour les armes ou les films d'action et donc, comme tout parent responsable, ils ont fait appel à un médecin psychiatre qui a indiqué que Killian était tout à fait normal et qu'il n'y avait aucune raison de s'inquiéter", a témoigné l'avocat de la famille.
Publicité

Une vidéo inquiétante

Sur les réseaux sociaux, le lycéen a partagé de nombreuses vidéos de tueries...

Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité