Gabriel-Kane Day-Lewis fait ses premiers pas dans l'industrie musicale en sortant son premier single "Ink In My Veins". Le jeune homme fait également la couverture des magazines Citizen K et Vogue Paris et explique qu'il n'est plus un cœur à prendre.

Quelques mois après avoir fait le buzz sur la toile après la publication d'une vidéo le mettant en scène sur un fond de rap, Gabriel-Kane Day-Lewis tente à nouveau sa chance dans la musique en lançant son premier single, "Ink In My Veins" après s'être également lancé dans le mannequinat au cours d'une séance photo organisée par M, Le Magazine du Monde l'année dernière avant de signer un contrat avec la prestigieuse agence de mannequinat IMG Worldwide puis de parader au bras de Julianne Moore au défilé de la griffe Chanel à Paris. Le fils d'Isabelle Adjani et de Daniel Day-Lewis expliquait il y a quelques mois qu'il n'était pas facile pour lui de porter le même patronyme que ses célèbres parents. "Je sais que je n'ai pas droit à l'erreur" lâchait-il, philosophe.

Publicité
Publicité
Aujourd'hui, Gabriel-Kane Day-Lewis a envie de faire ses preuves avec son premier single et fait la promotion de son disque dans les colonnes des magazines Citizen K et Vogue Paris. Pour Citizen K Homme Sport, Gabriel-Kane Day-Lewis a accepté de dévoiler quelques détails sur sa vie privée et confie n'être plus un cœur à prendre. "Je suis dans une histoire. Je ne peux pas vous jurer que c'est le grand amour. Je n'ai que 20 ans, il faut du temps pour découvrir ce que c'est".

A photo posted by Gabriel-Kane (@gabrieldaylewis) on Sep 29, 2015 at 12:03pm PDT

Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité