Dans une interview accordée à Studio Ciné Live, Gérard Depardieu s'en prend violement au cinéma français et ses acteurs qui lui rendent hommage. Il déplore une politique cinématographique qui n'a de cesse de s'auto-congratuler... Retour sur des propos qui font le buzz. 

©Abaca Press

Gérard Depardieu fait encore parler de lui ! Dans une interview accordée au magazine Studio Ciné Live, l'acteur, connu pour ses prises de positions virulentes et ses coups de gueule récurrents, revient sur les hommages que le monde du cinéma français lui accorde, notamment celui d'une exposition de la Cinémathèque française lui étant dédiée : "Le milieu du cinéma est devenu poli­tique, ça m'emmerde. Ils veulent me rendre hommage, je ne peux pas les en empê­cher puisque je suis un person­nage public, mais je n'ai pas du tout envie d'y parti­ci­per. Ça me gonfle. Quand le cinéma arrê­tera de se cirer les pompes, on verra. J'ai tourné dans deux cents films, je n'ai pas besoin de la Ciné­ma­thèque. Les expo­si­tions de Renoir ou de Truf­faut qu'elle a orga­ni­sées étaient très réus­sies. Il vaut donc mieux être mort pour y aller" et d'enfoncer le clou : "Sans fausse modes­tie, quand on est dans la lumière et quand on est à ce point protégé, on ne va pas, en plus, se garga­ri­ser de compli­ments".

Publicité
Publicité
Avant de tacler les acteurs français : "Les acteurs bougent trop aujourd'hui. On sait tout de leur person­nage avant qu'ils balancent une réplique. C'est dommage parce que le film en pâtit forcé­ment". Du grand Gérard, en somme.

A VOIR SUR LE MEME THEME - Gérard Depardieu s'énerve et quitte le micro d'Europe 1