Guy Bedos affirme, dans un livre paru aujourd’hui qu’il est « fauché ». Mais en réalité, son compte bancaire n’est pas dans un état si catastrophique que ça.

Avec la sortie aujourd’hui de Je me souviendrai de tout, une biographie parue aux éditions Fayard, Guy Bedos espère bien pouvoir renflouer ses comptes. L’humoriste et comédien confie dans cet ouvrage être « fauché » et affirme n’avoir « plus un rond à la banque », au point qu’il a dû « vendre [sa] maison en Corse pour survivre ». Une situation pénible pour un artiste de 81 ans, qui a passé plus d’un demi-siècle sous les projecteurs. Interrogé à ce sujet ce samedi 12 septembre sur RTL, Guy Bedos a fini par reconnaître que son portefeuille n’est pas aussi vide qu’il l’avait laissé entendre. « J’ai rencontré Michel Sardou hier soir, il voulait me donner de l’argent », a-t-il raconté. L’humoriste a préféré décliner car en réalité, il lui reste encore quelques économies. Et s’il vend sa maison sur l’île de Beauté, « ce n’est pas seulement pour l’argent ».

Publicité
Publicité
Voulait-il se faire plaindre en se présentant comme « fauché » ? Mettez plutôt ça sur le compte d’une exagération lyrique. Guy Bedos a juste du mal à ficeler sa trésorerie. « C’est vrai que je ne fais pas très attention à mon budget », a concédé le...
Lire la suite sur Voici

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :