Alors qu’il se trouvait à Lyon pour un reportage, Harry Roselmack a croisé le chemin d’un cortège de prostituées venues manifester contre le futur projet de loi soutenu par Roselyne Bachelot. La ministre souhaite en effet poursuivre pénalement toutes personnes ayant recours aux services des prostituées.

Publicité
Publicité
Loin d’être le bienvenu, le journaliste préféré des Français s’est fait quelque peu malmener, rapporte aujourd'hui de nombreux médias, dont Voici.fr. Entre un "On paye pas d’impôts, on est des grosses putes !" et un "L’Elysée au feu, les proxos au milieu !", Harry Roselmack s’est pris un œuf en pleine face, assorti d’un message d’amour à transmettre au patron de TFI : « TF1, c’est les putes de l’Etat ». 

© Frédéric Nebinger/Abaca Press

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :