En 2017, l'homophobie tue toujours..

Ce jeudi 2 novembre 2017 aux États-Unis, un adolescent de 14 ans a été abattu par son père. La raison ? Ce dernier ne supportait pas que son fils assume son homosexualité. Ainsi, alors qu’il était avec son chéri, Wendell Melton est arrivé pour commettre ce crime comme l’explique un proche de la victime : "J'ai entendu dire que son père l'avait vu avec son petit ami et avait sorti une arme à feu".

Publicité

Cette dernière précisera ensuite : "Il détestait le fait que son fils soit gay. Je suis certaine que dans son esprit, il préférait avoir un fils mort plutôt qu'un fils gay. J'espère que chaque jour, quand il se regardera dans le miroir, il verra le visage de son fils". Contrairement à son père, Giovanni Melton vivait pour sa part très bien le fait d’être gay. Son entourage parle d’un garçon épanouie, joyeux et toujours souriant. A ce jour, une enquête a été ouverte pour définir les causes exactes de ce drame.

Publicité
En France, la ligne d'écoute du Refuge est joignable par appel ou par SMS au 06 31 59 69 50 répond 24 h / 24 et 7 j / 7 sans interruption. Elle permet d'établir un premier contact avec les jeunes LGBT victimes d'homophobie familiale ou de mal-être dû à leur orientation sexuelle.

à voir : Homophobie dans TPMP : Vincent Bolloré, le big boss de Canal+, sort du silence

DM

 

Lire la suite sur Public

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :