Daryll Rowe, 26 ans, a contaminé bon nombre de ses rendez-vous Grindr. Séropositif, il prenait le soin de trouer ses préservatifs pour contaminer ses partenaires sexuels et leur envoyait un SMS après coup pour les informer.

Daryll Rowe doit faire face à la justice. Le coiffeur de 26 ans originaire d'Edimbourg a contaminé bon nombre de ses partenaires rencontrés sur Grindr, une application de rencontres pour homosexuels. Le jeune homme, conscient d'être séropositif, a pris beaucoup de plaisir à trouer ses préservatifs avant chaque rapport afin de s'assurer que ses victimes seront contaminées. Après coup, il leur envoie un SMS affreux pour leur annoncer la terrible nouvelle : "Peut-être que vous avez de la fièvre depuis qu'on a couché ensemble, j'ai le sida, lol", écrit-il notamment à ses proies.

Publicité
Publicité
Le tribunal a également eu la preuve selon laquelle Daryll Rowe a déjà appelé l'une de ses victimes et a rigolé au téléphone en lui disant qu'il était séropositif. La victime en question a bel et bien été contaminée. Un autre homme s'était rendu compte de la supercherie en examinant le préservatif après leur relation sexuelle : Le préservatif était troué. Le jeune homme sait depuis 2015 qu'il est porteur du virus du sida. Il aurait contaminé au moins quatre hommes. "Il assuraut aux hommes qu'il n'avait pas le sida et quand ils insistaient pour mettre un préservatif, il le trouait", explique une source judiciaire.
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité