Ce lundi 20 mars, le ton est monté entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. L'homme politique n'a pas apprécié que son adversaire parle à sa place.

La tension a grimpé d'un cran sur le plateau du débat de TF1 au sujet du burkini. Ce lundi 20 mars, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon et Benoît Hamon proposaient aux Français leurs programmes. Le ton est vite monté entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron concernant le burkini quand la leader du Front National a fait savoir que son adversaire était favorable au burkini. "Je n'ai pas besoin d'un ventriloque" a-t-il lâché, exaspéré. "Tout va très bien. Quand j'ai quelque chose à dire, je le dis clairement c'est mon habitude" assure-t-il.

Publicité
Publicité
Face à la réaction de l'homme politique, Marine Le Pen lui a ensuite demandé s'il était favorable ou non au burkini. Réponse de l'intéressé ? "Le burkini je suis pour éviter (...) d'en faire un grand débat de laïcité". Voilà qui est dit !

Closer.fr vous propose de découvrir cette séquence.

Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité