Lorsque Jean-Luc Delarue était au cœur du scandale de cocaïne et qu’il parlait de faire le tour de la France en caravane pour sensibiliser la population aux dangers de la drogue, cette annonce en a fait sourire certains. C’est pourtant très sérieux : la caravane anti-drogue a pris la route.

En pleine tourmente, tout le monde pensait que Jean-Luc Delarue tentait de s’accrocher aux branches par tous les moyens possibles. Rares étaient ceux qui croyaient vraiment à son histoire de tournée pour venir répandre la bonne parole auprès des jeunes en les informant des dangers de la drogue. Et parmi eux, les caravaniers ne voyaient pas cette publicité indirecte d’un très bon œil.

Publicité

Jean-Luc Delarue est pourtant fidèle à sa parole. L'animateur a créé la Fondation Réservoir et organise sa tournée en caravane. C’est un collège et lycée de Quimper qu’il a choisi comme premier arrêt de son tour de France d’éducation contre les drogues, et le premier cours antidrogue aura lieu le 24 février. C’est accompagné d’un pneumologue et d’un policier de la brigade des stupéfiants que Jean-Luc Delarue entamera sa tournée nationale.

Publicité
Les arrêts de la caravane se feront sur demande. Les établissements souhaitant l’intervention de l’animateur doivent adresser leur demande à la Fondation Réservoir comme l’indique l’AFP. Jean-Luc Delarue souhaiterait ainsi intervenir dans une cinquantaine de villes, en France, en Belgique et en Suisse.

 

© Paris Passion/Flickr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :