Après des mois d'enquête, les gardes à vues rendent leurs premiers résultats. Trois des personnes interpellées ont été relâchées et la piste de la bague aurait été relancée. 

Les..

Après des mois d'enquête, les gardes à vues rendent leurs premiers résultats. Trois des personnes interpellées ont été relâchées et la piste de la bague aurait été relancée. 

Les heures d'interrogatoires ont livré leurs premières conclusions sur l'affaire du braquage de Kim Kardashian. Trois des personnes suspectées, dont un chauffeur de VIP, ont été relâchées tandis que quatorze étaient toujours en garde à vue ce mercredi, a-t-on appris de source judiciaire. 

Publicité

Le chauffeur d'une société véhiculant des personnalités, dont la famille Kardashian quand elle se rend à Paris, un homme et une des trois femmes, interpellés lundi, ont été relâchés sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux, a précisé une source proche de l'enquête à l'AFP. Parmi les suspects toujours entendus par les enquêteurs, cinq sont soupçonnés d'avoir directement participé au braquage dont deux hommes de 60 et 72 ans, connus du grand banditisme. L'ADN du premier a été retrouvé sur les liens et le bâillon qui entravaient la célébrité américaine.

A lire : Pour la première fois, Kim Kardashian parle de son braquage à Paris

Publicité
Kim Kardashian avait été cambriolée dans son appartement parisien dans la nuit du 2 au 3 octobre dernier. Elle avait alors été ligotée puis bâillonnée par cinq assaillants. Ils lui avaient volé pour neuf millions d'euros de bijoux, soit le plus important vol de bijoux commis sur un particulier en France depuis plus de 20 ans. Si...
Lire la suite sur Paris Match People

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité