Le prince Harry est resté le plus longtemps possible à Londres dans l’espoir de voir sa belle-sœur accoucher, mais ses obligations l’obligent à retourner en Australie jusqu’au mois prochain.

Harry a espéré jusqu’au bout pouvoir être là pour la naissance du deuxième enfant de Kate et William. La fin du terme de la duchesse de Cambridge était attendue pour ce samedi 25 avril. Malin, le prince avait profité d’une pause dans ses engagements militaires en Australie pour se rapprocher de la Grande-Bretagne. Il a participé aux célébrations pour le centenaire de la bataille des Dardanelles en Turquie ce week-end, et il a remis des prix aux vainqueurs du marathon de Londres, espérant être contacté de façon impromptue pour rejoindre la maternité en urgence… En vain. Quand ça veut pas, ça veut pas. Harry a fait son maximum pour rester à Londres jusqu’à hier soir, lundi 27 avril, mais il a dû s’envoler vers l’Australie pour honorer ses obligations envers l’armée, rapporte le DailyMail.

Publicité
Publicité
Et il a beau être prince, quatrième dans l’ordre de succession à la couronne d’Angleterre (il sera cinquième après la naissance de l’enfant de Kate et William), il n’aura pas la possibilité de revenir à Londres avant le mois prochain. Tandis que toute sa famille choiera le nouveau-né, s’extasiera autour du nourrisson et se battra pour lui faire...
Lire la suite sur Voici

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :