Elle avait choisi le silence pendant plus de huit mois. Dominique Bertinotti a annoncé au quotidien Le Monde qu’elle souffrait d’un cancer du sein. Elle lève le voile sur les raisons qui l’ont poussée à prendre la parole. 

« Je n’avais aucun signe. Et puis, à un moment, sans transition, vous devenez un malade. Vous entrez bien portante, vous ressortez dans un autre monde. Ça vous tombe dessus et ça ne s’arrête plus, les examens, l’IRM, les sueurs froides, les résultats qui font peur. Vous prenez tout sur la tête. » C’était le 28 février 2013. Six jours après une mammographie de routine qui a révélé « des images suspectes », Dominique Bertinotti, 59 ans, a appris qu’elle était atteinte d’un cancer. Le traitement a débuté, avec une première séance de chimiothérapie, le 2 mars. Ce fut ce jour qu’elle a décidé d’informer le président de la République de sa maladie : « J’ai un cancer. Je suis entrée dans une phase de traitement. Je souhaite que cela reste strictement entre nous », lui a-t-elle confié, comme elle l’a raconté au journal Le Monde. Car après huit mois de bataille, la ministre déléguée à la Famille a choisi de rendre public sa maladie.

Publicité

Entre les débats à l’Assemblée nationale sur le mariage pour tous et les conseils des ministres, elle a calé sur son agenda les nombreuses séances de chimiothérapie. Mais très vite, les...

Lire la suite sur Voici

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité