PHOTOS - Remarquée pour son rôle dans La Chinoise de Jean-Luc Godard en 1967, la romancière et comédienne Anne Wiazemsky s'est éteinte à l'âge de 70 ans.

Les mondes du cinéma et de la littérature française sont en deuil ce jeudi 5 octobre. La comédienne et auteure française Anne Wiazemsky est décédée à l'âge de 70 ans, comme confirmé par le frère de la défunte à l'AFP. Principalement connue pour avoir été l'épouse du réalisateur Jean-Luc Godard de 1967 à 1970, Anne Wiazemsky s'est tissée une carrière en plusieurs temps, de comédienne à réalisatrice en passant par scénariste et romancière dans ses dernières années de vie.

Publicité

Souffrant d'un cancer depuis plusieurs semaines, Anne Wiazemsky était hospitalisée depuis près d'un mois. Révélée par Robert Bresson dans le film Au hasard Balthazar alors qu'elle n'est âgée que de 19 ans, elle épouse l'année suivante Jean-Luc Godard, qui lui offre les rôles-titres de sept de ses films : La Chinoise, Week-end, Le Gai savoir, Sympathy for the Devil, Vent d'est, Vladimir et Rosa et Tout va bien. Leur collaboration prend fin en 1972, quelques mois seulement après l'officialisation de leur divorce après trois courtes années de mariage.

Publicité
En 1988, Anne Wiazemsky se tourne vers la littérature et publie sa toute première nouvelle, Des filles bien élevées. S'ensuivra la publication de treize autres romans, dont le dernier, Un saint homme, aux Éditions Gallimard 2017. En 1998, la franco-berlinoise s'était vue remettre le Grand prix du roman de l'Académie française pour son roman Une poignée de gens. Ces dernières années, Anne Wiazemsky s'était aussi tournée...
Lire la suite sur Téléstar

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité