Charles et Diana ont-ils eu une fille cachée ? C'est ce qu'affirme le tabloïd américain The Globe, qui prête à William et Harry une soeur aînée, qui serait née d'une fécondation in vitro et vivrait aujourd'hui aux Etats-Unis sous une fausse identité...

L'histoire est rocambolesque mais The Globe n'a pas hésité à en faire sa une. Selon le tabloïd américain, connu pour son goût des titres racoleurs et des informations farfelues, les princes William et Harry ne seraient pas les seuls enfants de Charles et Diana. Ils auraient en effet une grande soeur, qui vivrait aujourd'hui sous une fausse identité aux Etats-Unis. Une histoire incroyable qui fait beaucoup rire les Anglais, à l'heure où ceux-ci attendent l'arrivée imminente deux second royal baby.

Publicité

Une fille cachée née d'une FIV

Selon The Globe, cette mystérieuse fille cachée, prénommée Sarah et âgée de 33 ans, aurait vu le jour en octobre 1981, soit quelques semaines après le mariage entre le prince Charles et Diana Spencer. Mais comment est-ce possible alors que la princesse n'affichait clairement pas un ventre de femme enceinte le jour de ses noces, ni les mois précédents ? Et bien l'explication est tout aussi folle : d'après le journal, Sarah serait le fruit d'une fécondation in vitro. The Globe affirme en effet qu'en décembre 1980, la reine aurait ordonné un examen gynécologique de la jeune Diana Spencer, alors âgée de 19 ans, afin de s'assurer, avant d'annoncer les fiançailles, que celle-ci était bien en état de pouvoir donner un héritier à la couronne. C'est alors que des ovules auraient été prélevés par le médecin, lesquels auraient ensuite été fécondés avec le sperme de Charles, et l'embryon ainsi obtenu aurait été implanté dans l'utérus de la femme du gynécologue. Sarah serait donc née d'une mère porteuse mais serait bel et bien l'enfant biologique de Lady Di.

Kate l'a rencontrée

Publicité
Une histoire qui a de quoi faire sourire comme le souligne le Daily Mail, mais qui n'empêche pas The Globe d'aller encore plus loin. Une fois ses parents décédés, Sarah aurait en effet fait des recherches sur ses origines, mais aurait reçu des menaces de mort. C'est pourquoi elle vit désormais sous une fausse identité, explique le tabloïd. Plus fou encore, Kate, l'épouse du prince William, l'aurait rencontrée en décembre dernier lors du voyage du couple à New York ! Comme on dit souvent avec les mythos, plus c'est gros, plus ça passe. Là, c'est peut-être quand même un peu gros...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité