Après avoir formulé des excuses à l'adresse de Gilles Verdez dans une vidéo diffusée en direct mercredi soir dans l'émission Touche Pas à Mon Poste, Joey Starr a  malgré tout décidé de contre-attaquer via son avocate qui s'explique dans les colonnes du Parisien. Cette dernière évoque notamment une guerre entre Hanouna et "Nouvelle Star".  

Après l'affaire de la gifle qui a fait grand bruit sur la chaîne D8 mardi soir dernier, l'avocate de Joey Starr a décidé de contre-attaquer via une interview accordée mercredi soir au Parisien. En effet, après avoir laissé son client s'excuser dans une vidéo pour la claque qu'il a assené au chroniqueur Gilles Verdez, Françoise Davideau donne à son tour sa version des faits.

Présente sur les lieux au moment où le chroniqueur d'Hanouna s'est rendu dans la loge du rappeur, l'avocate souligne : "En arrivant l'équipe d'Hanouna a tout de suite demandé où était Didier. Il ne voulait pas voir Sinclair ou Manoukian, mais Joeystarr, pour faire du buzz. Ils ne trouvaient pas sa loge alors ils ont appelé Laurie Cholewa, l'ont extirpée de sa loge pour qu'elle vienne avec eux, dans celle de Didier. Ils ont ouvert la porte genre GIGN. Didier était fatigué, avait une blessure à la clavicule après son concert lundi à l'Olympia, regardait ses sms, il n'était pas du tout au courant et a juste vu quelqu'un arriver dans la loge avec une pizza et une perruque, sans être prévenu, sans en avoir donné l'autorisation.".

Publicité

Pour justifier le geste de son client, Françoise Davideau explique  "Le geste de Didier est désolant mais le contexte est désolant aussi et il n'est pas responsable de ce contexte. Ni lui, ni moi n'étions au courant de la présence d'une équipe de TPMP dans les coulisses qui pouvait débarquer à n'importe quel moment dans la loge. Sinon, pour que Didier soit tranquille, j'aurais mis deux agents de sécurité devant sa porte. On est dans un lieu de travail, sécurisé, réservé, où il faut un badge pour circuler. Et la loge est un espace privé."

Publicité
Enfin, la femme de loi s'insurge sur la manipulation d'un tel événement : "Alors son geste est regrettable mais et lui et Gilles Verdez sont les pantins d'une guerre entre Hanouna et "Nouvelle Star" que l'animateur critique depuis le début".

Retrouvez la vidéo d'excuse de Joey Starr  :

En imagesAvis de la rédac : notre palmarès des célébrités têtes à claques

Tête à claques : Cyril Hanouna

L'avis de la rédac : Ultra-médiatisé, l’animateur-star de D8 a été sous le feu des critiques pendant plusieurs jours après des enquêtes sur son émission et sur son comportement avec ses chroniqueurs. Loin d’accepter les remarques, le présentateur - qui a pourtant pour habitude de critiquer les émissions de ses concurrents - a pris de haut ...

Tête à claques : Julien Lepers

L'avis de la rédac : Julien Lepers est devenu hyper-médiatisé depuis son éviction de Questions pour un champion et son apitoiement permanent a le don d'agacer. Arrête de te plaindre et avance, Julien !

Tête à claques : Alessandra Sublet

L'avis de la rédac : Certes, Alessandra Sublet est drôle, belle et sa bonne humeur la rend populaire auprès du public mais elle en fait trop. Trop de fous rires, trop de mimiques, trop de confessions sur sa vie intime dans les médias, cela en devient agaçant. Par ailleurs, aux commandes de "C à vous" elle semblait peu professionnelle...

Tête à claques : Valérie Trierweiler

L'avis de la rédac : Parce que, même si elle a souffert de sa rupture, elle n'aurait pas dû laver son linge sale en public ni faire son beurre dessus. C'était pas chic...

Tête à claques : Enora Malagré

L'avis de la rédac : Les personnes qui se forcent à être vulgaires pour paraître intéressantes - surtout quand beaucoup de jeunes filles prennent exemple sur elle - sont agaçantes. Elle en fait trop et malheureusement ça se voit...

Tête à claques : Kev Adams

L'avis de la rédac : S'il peut parfois faire des blagues assez drôles, ses sketchs tombent souvent à plat. Il cherche constamment à se mettre en avant quand il est invité sur des plateaux télé, quitte à en devenir totalement ridicule. Il a vraiment pris la grosse tête depuis ses débuts.

Tête à claques : Gilles Verdez

L'avis de la rédac : Antiraciste de base, stipendié par la chaîne du conformisme bobo (groupe Canal +) pour s’indigner de ce qu'il ne comprend pas et pour orchestrer de fausses polémiques afin de remplir, par ses salmigondis, une émission vide de sens.  

Tête à claques : Jean-Marc Morandini

L'avis de la rédac : Il semble hyper prétentieux, n'a aucune idée à lui, et se contente bien souvent de repomper les idées des autres et de s'entourer de personnalités pour faire du buzz. 

Tête à claques : Stéphane Plaza

L'avis de la rédac : Il était plutôt sympa au début dans son émission Recherche appartement ou maison,  il était maladroit, ça faisait sourire. Mais maintenant il faudrait peut-être lui dire que se casser la figure à chaque apparition télé, alors même qu’il n’a qu’à poser un pied devant l’autre, ça ne fait plus trop crédible. Il a confié avo...

Autres diaporamas