Le week-end dernier, Hervé Mariton a été hospitalisé après avoir été pris d'un "malaise sérieux" lors de ses vacances à la montagne. Plus de peur que de mal, le député de la Drôme devrait prochainement regagner son domicile.

Inquiétude. Le week-end dernier, Hervé Mariton et sa famille passaient des vacances à la montagne, en Savoie. Un séjour interrompu par l'admission au sein de l'hôpital de Chambéry du député de la Drôme, pris d'un "malaise sérieux". Fort heureusement, l'homme politique a très vite repris ses esprits et devrait "prochainement" regagner son domicile. "Il doit subir une série d'examens mais il n'a rien de conséquent, ses jours ne sont pas en danger et il devrait sortir prochainement" a expliqué Jean-Pierre Point, son premier adjoint.

Publicité
Publicité
C'est sa femme qui a annoncé la nouvelle lors de la cérémonie de vœux organisée dans la salle des Fêtes de Crest ce mercredi 4 janvier comme le révèle son premier adjoint à l'AFP. Un évènement auquel Hervé Mariton devait participer. A la suite de cette hospitalisation, Le Dauphiné Libéré avançait la thèse d'un infarctus. Une hypothèse loin d'être confirmée par l'entourage d'Hervé Mariton. Son collaborateur Didier-Claude Blanc a assuré que : "Tout risque majeur est écarté" mais que le député-maire de Crest doit observer "une période de repos". Il y a quelques mois, Hervé Mariton, proche de la Manif pour tous, avait tenté d'accéder à la primaire de la droite et du centre. Faute de parrainages, il avait été contraint de se rallier à Alain Juppé.
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité