31 décembre 1937. Lors du bal de la Saint-Sylvestre au palais de Tirana, la comtesse Géraldine d’Apponyi rencontre le roi Zog Ier d’Albanie et c’est un coup de foudre réciproque.

Il lui..

31 décembre 1937. Lors du bal de la Saint-Sylvestre au palais de Tirana, la comtesse Géraldine d’Apponyi rencontre le roi Zog Ier d’Albanie et c’est un coup de foudre réciproque.

Il lui fallait se marier pour assurer sa descendance. Couronné roi d’Albanie depuis le 1er septembre 1928 sous le nom de Zog Ier, Ahmet Zogu est cependant toujours célibataire près de dix ans plus tard. C’est alors qu’une charmante Hongroise, de vingt ans sa cadette, va entrer dans sa vie. Elle se nomme Géraldine d’Apponyi de Nagy-Appony, est la fille d’un comte issu d’une veille famille aristocratique de Hongrie et d’une Américaine, et compte dans son arbre généalogique plusieurs souverains, des princes et des archiducs.      

Publicité

A voir en photos: Les plus belles photos du mariage du Prince Leka II et d'Elia Zaharia

Publicité
La comtesse Géraldine est en outre très belle, sportive, cultivée, pieuse… Elle ferait une reine parfaite. C’est ce qu’ont d’ailleurs pensé les sœurs du souverain lorsqu’elles ont découvert son portrait dans un magazine people. La jeune femme de 22 ans avait été photographiée alors qu’elle participait à un bal. Aussi, n’ont-elles pas tardé d’en parler à leur frère et d’inviter en Albanie cette potentielle fiancée.

De religions différentes, Zog et Géraldine ne purent se marier religieusement

La rencontre entre le roi Zog et la comtesse Géraldine se passe le 31 décembre 1937, à l’occasion du bal de la Saint-Sylvestre au...

Lire la suite sur Paris Match People

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :