Selon Médiapart, Claude Bartolone n'a pas déclaré une part qu'il détenait en 2012 dans le restaurant de son frère Renato, à Paris.

Claude Bartolone est un petit cachotier. Selon Médiapart, le président de l'Assemblée nationale, aurait omis de déclarer au fisc l'an dernier une part qu'il détenait en 2012 dans le restaurant de son frère Renato, à Paris. L'ancien ministre de Jacques Chirac a vendu sa dernière part pour 15,24 euros, sa valeur nominale, le 15 novembre 2012, date à laquelle il n'était donc plus au capital du restaurant Marco Polo, situé dans le 6ème arrondissement de la capitale. Mais il aurait dû, toujours selon Médiapart, mentionner cette "participation financière directe" sur sa "déclaration d'intérêts et d'activités" - ce qu'il n'est pas fait.

Publicité
Publicité
Mais cela n'est toutefois pas aussi grave que cela en a l'air. En effet, selon la Haute Autorité pour la transparence, Claude Bartolone n'était pas obligé de déclarer la part qu'il détenait dans le restaurant de son frère. "Il n'y a aucun problème avec la déclaration de Claude Bartolone", a ainsi souligné la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), interrogée par l'AFP. Nous voilà rassurés.
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité