Une longue enquête du New York Times révèle les multiples agressions sexuelles qu'aurait commises le célèbre photographe de mode Mario Testino.

Depuis quarante ans, il photographie les plus grandes stars, de Kate Moss à Selena Gomez en passant par Kate Winslet, Kristen Stewart et la famille royale britannique. Agé de 63 ans, Mario Testino pourrait toutefois être mis au ban des grands titres de la mode. Le photographe britannique d'origine péruvienne est en effet accusé par treize personnes de harcèlement et agressions sexuelles. Et Anna Wintour, la célèbre directrice artistique du groupe de presse Condé Nast (Vogue, Vanity Fair, GQ...), ne voit pas cela d'un très bon oeil. "Interpellée par ces accusations", elle a en effet pris la décision de ne plus collaborer avec le photographe "jusqu'à nouvel ordre".

Publicité
Publicité
Plusieurs mannequins ainsi que d'anciens assistants de Mario Testino l'accusent en effet de leur avoir fait des avances, voire d'avoir tenté d'initier un rapport sexuel, révèle une longue enquête du New York Times. Ryan Locke, un mannequin qui a travaillé avec le photographe pour une campagne Gucci dans les années 1990, le qualifie ainsi de "prédateur sexuel". Il raconte que lors d'une séance photo, Mario Testino aurait demandé à son équipe de quitter la pièce pour se retrouver seul avec lui. Il se serait alors jeté sur lui, en lui disant : "Je suis la fille, tu es le garçon". Par chance, Ryan Locke a finalement réussi à s'enfuir.

Hugo Tillman, qui a assisté le photographe à partir de 1996, assure avoir vécu une expérience similaire, tandis qu'un autre, Roman Barrett, raconte que Mario...

Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :