La succession du chanteur sera-t-elle un jour réglée ? Alors que la validité de son testament devait de nouveau être examinée mardi 22 février, la justice a de nouveau repoussé l'audience car Michel Paradis, un Canadien de 61 ans, affirme être le fils de Charles Trenet.

Depuis la mort du chanteur en 2001, Lucienne et Wulfran Trenet, respectivement demi-sœur et neveu du Fou chantant, se battent pour obtenir l’annulation de son testament. Charles Trenet avait en effet légué tout son patrimoine à son secrétaire particulier, Georges El-Assidi, faisant de lui son unique héritier. Mais sa famille affirme que leur parent a été abusé au moment de rédiger ce document et ont entrepris de le faire annuler.

Publicité

Après deux actions au pénal, toutes deux soldées par un échec, ils ont entamé une procédure civile. Le Tribunal de grande instance de Créteil qui devait examiner le dossier le 22 février, a donc une nouvelle fois reporté l’audience au motif qu’un problème de filiation était maintenant posé. Charles Trenet ayant été incinéré, il est impossible de procéder à des tests ADN. Ce sera donc à Michel Paradis d’apporter la preuve qu’il est bien le fils du chanteur. Selon Me Oleg Kowalski, l'avocat de Lucienne Trenet, « la famille serait ravie d'accueillir un nouveau membre », rapporte LeParisien.fr.

Publicité
De son côté, Georges El-Assidi a déclaré ne pas connaître celui qui se présente aujourd’hui comme le fils de Charles Trenet. « Je ne connais pas ce Monsieur. Charles ne m'en a jamais parlé ». Afin de prouver sa filiation, une comparaison d’ADN avec Lucienne Trenet pourrait être envisagée. « Elle n'est que la demi-soeur (...) Mais s'il y a une partie de l'ADN de Charles Trenet chez Lucienne, on peut peut-être le retrouver aussi chez M. Paradis », a indiqué l’avocat du Canadien. La justice se prononcera le 21 juin prochain.

© Alain Meilland/Paul Kuijcom/wikimediacommons 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :