Décidément Jean-Luc Delarue n’a pas le vent en poupe ces temps-ci. L’animateur déchu vient de se mettre à dos les constructeurs de camping-cars ! 

L’ancien animateur vedette de l'émission Toute une histoire sur France 2 déclarait la semaine dernière à TV Magazine, après une courte cure de désintoxication, qu’il préparait un tour de France en camping-car, une sorte de croisade antidrogue visant à informer les jeunes des dangers des stupéfiants. Ces propos, qui s'inséraient dans le mea-culpa de l'animateur à sa sortie de cure, n’ont pas été pour plaire aux constructeurs de camping-cars, qui y voient une très mauvaise publicité.  

Publicité

En effet, ces derniers sont furieux. "Il s’agit d’un people qui s’est drogué"  a déclaré un professionnel dans une interview au quotidien Le Parisien. "Delarue lui-même a fait son mea culpa, son image de marque s’est dégradée. Il n’est pas sûr qu’un constructeur de camping-car lui prête un véhicule.

Tandis que l’animateur essaye de rattraper les dégâts sur sa popularité, ses détracteurs comme Thierry Ardisson et Guy Carlier se régalent des déboires de celui qui était, il n'y a pas si longtemps, "un présentateur exceptionnel" d’après Rémy Pflimlin, président de France Télévisions. D’autres, comme Stéphane Plaza, Mireille Dumas et Vincent Fontaine prennent sa défense en dénonçant l’hypocrisie du milieu télévisuel, où la drogue est plus banalisée qu’on ne le pense et où tout le monde était au fait des dérives de Jean-Luc Delarue.  

Publicité
L'ex "gendre idéal" pourra-t-il dès lors sillonner la France et répandre la bonne parole ? La suite lors du prochain épisode de la saga Delarue. Nul doute que la Caravane de Raphaël enchante actuellement plus les professionnels du secteur que le camping-car de Jean-Luc Delarue !

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :