Le trésorier du Parti socialiste Jean-François Debat a confié au Parisien chercher des solutions pour faire face à la baisse des subventions publiques.

Les finances du Parti socialiste ? Elles sont en crise ! Le trésorier a confié au Parisien de ce lundi 17 juillet que les élus se donnaient jusqu'à la fin de l'année pour adopter un plan de redressement. Lors des élections législatives de juin dernier, ils ont perdu près de 9 sièges sur 10 à l'Assemblée nationale. Et les aides de l'Etat vont prochainement chuter.

Publicité

"Le montant des subventions publiques - 80% du budget national du PS et 40% à 50% si l'on prend en compte les fédérations - va passer de 25 millions par an à 7 millions. C'est un choc financier considérable, bien plus important que celui anticipé il y a quelques mois", a expliqué Jean-François Debat au Parisien. Il ajoute que le parti a toujours connu des hauts "comme après l'élection de François Hollande avec quelque 180.000 membres" et des bas.

Publicité
Pour faire face à cette baisse, le PS songe à hypothéquer son siège place Solférino "comme cela avait été fait dans les années 1990". Mais hors de question de louer car cela ne "permettrait pas de faire face au choc financier qui s'annonce".
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité