PHOTO - Actuellement en pleine promotion pour la série documentaire Hexagone, Lorànt Deutsh a livré sa version des faits après avoir été privé d'une conférence dans un collège de Seine-Saint-Denis.

En novembre dernier, Lorànt Deutsh devait rencontrer des élèves de quatrième dans un collège de la ville de Trappes, en Seine-Saint-Denis afin de partager sa passion pour l'histoire. Mais écarté par deux enseignants de l'établissement, le comédien a dû renoncer à cette conférence. Une décision radicale qui a visiblement choqué le principal intéressé : "C'est arrivé une semaine après la polémique du faux compte Twitter, nous-a-t-il confié. J'avais été contacté par le rectorat. Trois types dont Alexis Corbière s'y sont opposés. Et bien, tant pis." Et si le nom du député de La France insoumise est cité, ce n'est pas un hasard. La querelle entre les deux hommes dure depuis plusieurs années. Fin 2012, Alexis Corbière, alors conseiller de Paris du Front du Gauche, n'avait pas hésité à critiquer ouvertement l'ouvrage de Lorànt Deutsch, Metronome.

Publicité
Publicité
Face à la polémique, Alexis Corbière a souhaité prendre la parole à travers une tribune pour Le Figaro et ainsi justifier le choix des deux enseignants : "On peut discuter qu'ils aient raison ou tort, que l'ensemble de leurs arguments soient valables ou non, mais c'est leur métier d'en décider pour leurs élèves, tout comme ils décident que leurs élèves doivent lire tel ou tel ouvrage ou voient tel ou tel film. (...) En quoi la décision de deux enseignants de décliner cette invitation a entraîné finalement le refus de Lorànt Deutsch de venir parler devant les autres élèves qui seraient venus...
Lire la suite sur Téléstar

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité