Liée au Malawi par l'adoption de deux petits garçons, Madonna y a financé la construction d'une école pour filles. La star de la pop voudrait, à son échelle, rétablir l'égalité des sexes face à l'éducation, dans ce pays où nombre d'entre elles sont exclues du système scolaire.

Publicité

Mais une histoire de gros sous vient assombrir le tabeau et discréditer l'oeuvre caritative de la Madonne.

Publicité
Madonna a en effet récemment licencié huit personnes travaillant pour l'association Raising Malawi, qui gère l'école ainsi que son système de bourse. La raison : l'année dernière, 4 des 18 millions de dollars réunis par Madonna se sont volatilisés. Une situation que l'interprète de Like a Virgin a sanctionné par le renvoi de l'équipe dirigeante de l'association. Les employés se retournent maintenant contre elle pour 'licenciement abusif et non versement d'indemnités'. "Les employés réclament leurs indemnités de licenciement, car ils pensent qu'il a été mis fin à leur contrat de travail sans l'application des procédures légales", a confié une source judiciaire à l'AFP. 
  
© WEA/American Life
 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :