INTERVIEW - On croirait Malika Ménard stricte dans le maintien, l'habillement, la coiffure. Toujours Miss, quoi.. Eh bien non : sois belle et tais-toi, c'est pas pour elle ! La preuve par 9 dans cet entretien.

Closer : NRJ 12 a lancé une nouvelle émission le 15 juin qui va durer tout l'été, Dans les secrets de... Qu'y faites-vous ?

Malika Ménard : Je l'incarne. Je lance les sujets, les explique. Il y en a trois par émission. Parfois deux, quand ce sont des spéciales comme à Marseille, où une partie est très positive et l'autre plus noire.

C'est la première fois que vous pilotez seule une émission aussi importante ?

A mes débuts, j'ai animé sur FR3 Paris, Paris tout compris, puis Le Grand Bêtisier du sport, sur l'Equipe 21. Mais oui, c'est la première fois qu'on me confie une émission sérieuse.

Premier thème : le business de l'amour ! Closer en fera-t-il partie ?

Publicité

(Elle sourit.) Désolée, mais non. On y traite du Salon du mariage, mais aussi des business de l'infidélité et des célibataires.

Vous n'aimez pas qu'on dévoile vos amours dans les magazines. Or votre première émission est consacrée à l'amour ! Vous voyez bien que c'est vendeur...

C'est un thème universel. C'est ce qui nous fait vivre, ce qui nous maintient, ce qui nous fait espérer.

Si l'on s'intéresse aux amours en général et aux vôtres en particulier, c'est parce que vous êtes populaire. C'est plutôt sympa...

Publicité
Je comprends ce côté-là. Mais ça fait toujours bizarre de se voir en photo et de ne pas l'avoir choisi. On a une famille auprès de laquelle on n'a pas officialisé volontairement telle ou telle histoire. J'ai encore du mal avec ça. Une histoire d'amour... c'est déjà...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité