L'animatrice d'Allô Docteurs n'a pas apprécié les propos d'une gynécologue concernant les arrêts de travail suite à une interruption volontaire de grossesse. Son coup de gueule fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. Découvrez-le en vidéo. 

La journaliste et co-présentatrice de l'émission Allô Docteur sur France 5 a poussé un coup de gueule contre les propos d'Elisabeth Paganelli, gynécologue et secrétaire générale du Syngof (Syndicat National des Gynécologues et Obstétriciens de France) qui revenait sur les 4 jours d'arrêts de travail (renouvelable une fois) prescrits en cas d'IVG médicamenteuse. Le docteur confiait ainsi "Je n'ai jamais prescrit 4 à 8 jours d'arrêt de travail pour une ivg médicale... Soit il y a une complication et (…) l'arrêt de travail est prescrit pour complications ; soit tout se passe bien et on propose à la patiente de choisir le jour de l'expulsion un jour férié."

Publicité

Dans son émission quotidienne, présentée avec Michel Cymès, Marina Carrère d'Encausse a souhaité dénoncer cette déclaration en rappelant à Elisabeth Paganelli que l'IVG médicamenteuse n'est pas un geste anodin et que la patiente peut souffrir de grosse douleur, de saignements importants... Sans compter les éventuelles conséquences sur le plan psychologique. Quant à l'idée du Dr Paganelli de prescrire une IVG lors d'un jour férié, elle la balaie d'un revers de main, arguant avec beaucoup d'ironie que l'année ne compte que 11 jours fériés par an et qu'il faudrait ainsi choisir le moment de la grossesse non-désirée. 

Publicité
A ce jour, la vidéo a été visionnée plus de 277000 fois, générant de forts débats sur les réseaux sociaux. Nombreux sont ceux qui applaudissent la prise de position de la journaliste... poussant ainsi le Syngof à publier un communiqué de presse pour modérer les propos d'Elisabeth Paganelli et rappeler que l'arrêt de travail devait "s'étudier au cas par cas". 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité