C'est la nouvelle qui secoue la presse ces derniers jours : Michel Polnareffn'est pas le père du petit Volodia, né en décembre dernier. Sa femme Danyellah lui a avoué avoir fait appel à un don de sperme. Trahi et très blessé, le chanteur aux lunettes noires s'est confié à l'hebdomadaire Gala.

"J’avais trouvé bizarre qu’on soit si pressé de me faire signer un papier où je déclarais être le père, ce dont je ne doutais nullement", confie Michel Polnareff. Le chanteur explique alors avoir demandé à sa femme de pratiquer un test ADN. Ce qu'elle a refusé. "Devant ma détermination de faire ce test, elle s’est écroulée en larmes et, sachant que la triste vérité éclaterait, elle m’a avoué que je n’étais pas le père et qu’elle avait fait appel à un donneur".

La mère de Volodia a alors "immédiatement quitté la maison". Danyellah vit maintenant à l'hôtel.

Publicité
Publicité
A l'annonce de cette triste nouvelle, le chanteur dit avoir ressenti "une énorme déception, de la colère, une immense tristesse et des tonnes de mépris." Il ajoute, "cette trahison et cette escroquerie programmées me dégoûtent au plus haut point".

Il a d'ailleurs demandé à son ex-compagne de changer le prénom du bébé, qu'il avait lui-même choisi. Il se dit aussi plus déterminé que jamais à avoir un enfant. "Un vrai Volodia !" 

© Kahyat Orban/AbacaPress

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :