Victime d'un grave accident à l'âge de 19 ans, Michèle Laroque a bien failli perdre une de ses jambes. Dans une interview accordée à Télé 7 Jours, elle revient sur ces deux années passées à l'hôpital, sans savoir si elle pourrait remarcher...

Dans Mon partenaire particulier, la nouvelle émission signée M6 dans laquelle des hommes et des femmes handicapées sont à la recherche du grand amour, elle sera la voix-off. Un sujet que Michèle Laroque connaît bien et une cause pour laquelle l'actrice est très engagée. Il faut dire que le handicap, c'est une question qu'elle connait bien, comme elle l'explique dans les colonnes de Télé 7 Jours. A l'âge de 19 ans, Michèle Laroque a en effet été victime d'un grave accident de voiture qui a bien failli la laisser handicapée à vie. "J'ai mis deux ans avant de remarcher" confie-t-elle au magazine. "J'avais le fémur en dix-huit morceaux. On devait me couper la jambe".

Publicité

"Souvent, les gens ont peur en face des personnes handicapées"

Heureusement pour elle, elle était bien entourée à ce moment-là. "Les infirmières l'ont sauvée en allant solliciter un très bon chirurgien qui venait d'arriver à l'hôpital" se souvient l'actrice. Au-delà de cet épisode traumatisant, Michèle Laroque a très jeune été confrontée au handicap, ce qui lui a permis d'apprivoiser cette différence. "J'ai eu la chance quand j'étais petite, d'avoir une amie dont le petit frère était lourdement handicapé. J'étais très proche de lui" révèle-t-elle. "Je trouve que c'est une chance de ne pas être impres­sionné. Souvent, les gens ont peur ou se sentent mal à l'aise en face des personnes handicapées. Quand on a connu la différence tout jeune comme moi, on est très aidé" estime-t-elle.

"Pour des personnes handicapées, on a l'impression que c'est encore plus compliqué"

Publicité
Autant de raisons qui ont fait que l'actrice s'est impliquée dans la nouvelle émission de M6, même si, elle l'admet, trouver l'amour, que l'on soit handicapé ou non, n'est pas facile. "Je pense qu'il faut d'abord se trouver soi-même avant d'être capable de trouver l'âme sœur" déclare-t-elle. "Pour des personnes handicapées, on a l'impression que c'est encore plus compliqué. Mais ces personnes ont bien souvent appris à s'aimer comme elles sont". Sensible et engagée, à 54 ans, Michèle Laroque l'est plus jamais.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité