Si elle n’a pas fait de photos compromettantes qui pourraient venir ternir son titre tout frais, Delphine Wespiser traîne déjà des casseroles qui font du bruit. La prestation de Miss France 2012 sur le plateau de Laurent Ruquier la semaine dernière a beaucoup fait parler. Il faut dire que les propos de la jeune femme étaient quelque peu maladroits.

Delphine Wespiser avait en effet réagi sur un tragique fait divers (un petit garçon retrouvé mort dans un lave-linge après y avoir été enfermé par son père), et s’était semble-t-il, un peu emmêler les pinceaux. 'J'ai été absolument horrifiée par ce que j'ai entendu. Je pense que vous savez que je suis engagée surtout dans la cause animale et je dirai juste ceci: si on commençait à respecter son chien ou ses animaux, ça commence par là, ça serait peut-être plus facile de respecter ses enfants ou même les hommes. Commençons par les animaux, après les hommes.'

Publicité
Publicité
Miss France 2012 revient sur cet épisode dans un entretien accordé à TV Mag. Selon elle, elle a été mal comprise. 'Ce qui n’a pas plu, c’est un lien maladroit' explique-t-elle. 'J’ai fait le lien avec l’association contre la maltraitance animale où je suis. Et donc du coup on ne m’a pas laissé terminer. On a dit que je faisais le lien entre les enfants et les animaux, que j’aimais plus les animaux: absolument pas! J’ai simplement voulu dire que pour moi, que ce soit la maltraitance envers les animaux, envers les enfants, de la violence physique, verbale, psychique… Quelqu’un qui martyrise ou barbarise comme ça un animal peut très bien faire ça avec son enfant. Et de la même manière, la personne qui peut faire ça avec son enfant n’a aucune pitié pour un animal.'

Des propos que certains jugeront encore un peu  confus. Ce qui est sûr, c’est que la cause animale pourra compter sur le soutien plein et entier de Delphine Wespiser…

© Abaca Press

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :