Les proches de France Gall étaient réunis vendredi 12 janvier au cimetière de Montmartre pour les obsèques de la chanteuse. A l'extérieur, plus de 200 fans ont attendu pendant des heures.

Ses dernières volontés ont été respectées. Vendredi 12 janvier, France Gall était inhumée dans la plus stricte intimité. Au cimetière Montmartre, à Paris, son fils Raphaël Hamburger était au premier rang avec Bruck Dawit, le petit ami de l'artiste. Le cortège composé du corbillard et de sept véhicules aux vitres teintées était arrivé un peu plus tôt, vers 16 heures, applaudi par la foule qui attendait patiemment depuis des heures, rapporte le Parisien dans son édition du samedi 13 janvier.

Publicité

Parmi les proches venus lui dire adieu, artistes et politiques. Matthieu Chedid tout d'abord, ami proche de France Gall. Cécile Cassel, ex-petite amie de Raphaël Hambuger, le photographe Yann Arthus-Bertrand et Pierre Lescure, président du festival de Cannes. Du côté des politiques, Jean-Louis Borloo et l'ex-maire de Paris Bertrand Delanoë. Egalement présents, Carole Bouquet et Jacques Attali ont pour leur part pris la parole. Après le temps de l'hommage est venu le temps des chansons. Des tubes de France Gall ont été joués durant la cérémonie. Dehors, les fans étaient plus de 200 à rester aux portes du cimetière de Montmartre, présents pour saluer une dernière fois cette artiste qu'ils aimaient tant.

Publicité
France Gall, décédée dimanche 7 janvier, reposera dans le mausolée qu'elle a élaboré au cours de sa vie, situé au-dessus de la tombe de l'amour de sa vie, Michel Berger et de leur fille Pauline, morte en 1997 de la mucoviscidose. Un mausolée fait de...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :