Il nous a quitté dans la nuit du 7 au 8 juillet dernier, à seule­ment 42 ans. Le fils de Sheila et Ringo, Ludo­vic Chan­cel ne s'est pas suicidé. Ses proches ont enfin donné leur version du drame.

Comment expliquer l'inexplicable ? Dans la nuit du 7 au 8 juillet dernier, Ludovic Chancel nous a quitté . Sa mort a été annoncée via un communiqué de presse transmis par le manager de sa maman, la chanteuse Sheila . Il expliquait "Sheila a la douleur d'annoncer le décès de son fils, Ludovic, survenu dans la nuit du 7 au 8 juillet, à l'âge de 42 ans". Et d'ajouter : "L'inhumation aura lieu dans l'intimité familiale. Afin de respecter une mère en deuil, il n'y aura aucune réponse par Sheila ou son entourage aux éventuelles sollicitations médiatiques".

Rumeurs

Alors que les rumeurs enflent autour d'un éventuel suicide, que l'on dépeint une situation familiale chaotique , ou encore des finances au point mort, les proches du disparu ont mis les choses au clair, cette semaine. Pour ne pas ajouter du déshonneur à une tristesse déjà très grande, les endeuillés ont démenti. Dans les colonnes de Paris Match , on apprend maintenant quelles ont été les circonstances qui ont entrainé le décès de Ludo­vic Chan­cel.

Publicité

Overdose

Publicité
Tout a commencé dans la nuit du 5 juillet, rue de Long­champ, dans l'appartement de Ludovic et de sa compagne Sylvie. Celui qui avait l'habi­tude de prendre des médi­ca­ments, n'arri­vait pas à dormir. Il a donc saisi, comme à son habi­tude, une boîte de barbi­tu­riques dont il a absorbé "une bonne dose". Après s’être écroulé dans le couloir, il n'a plus jamais repris conscience. Dans le coma, il sera emmené à...
Lire la suite sur Public

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité