En novembre 2014, la jeune femme a été soupçonnée d’avoir poignardé Thomas Vergara au cours d’une dispute. Nabilla a comparu aujourd’hui devant le tribunal, et le procureur a requis 8 mois de prison ferme. Retour sur les faits.

© Instagram / Nabilla

Ce jeudi 19 mai 2016, Nabilla Benattia comparaissait devant le tribunal correctionnel de Nanterre, soupçonnée d’avoir poignardé son compagnon. Les faits remontent à la nuit du 6 au 7 novembre 2014, dans une chambre d’hôtel à Boulogne. Suite à une scène de jalousie, la star de télé-réalité aurait donné un coup de couteau à Thomas Vergara, dans le but de «mettre fin à une crise et dire stop», explique-t-elle devant les juges, comme le rapporte Europe 1.

Lors de sa déposition, Nabilla avait d’abord déclaré que le couple s’était fait agressé avant d’affirmer que son conjoint s’était blessé seul. Celle qui est maintenant âgée de 24 ans, n’a reconnu avoir poignardé Thomas Vergara que dans son autobiographie, Trop Vite, sortie en avril 2016. Ce dernier affirme d’ailleurs avoir «pardonné à la femme qu’il aime», tandis que son avocat, Maître Thierry Fradet, a assuré que le jeune homme ne ferait pas de demande de dédommagement.

Publicité

Mais Nabilla était aussi jugée pour des faits survenus au mois d’août 2014. Thomas Vergara était alors, encore une fois, blessé à l’arme blanche, et a assuré être tombé. Une version démentie par sa compagne lors du procès : «on s’est battu, je l’ai poussé, je pense qu’il s’est écorché le dos, qu’il s’est rentré la fourche ou quelque chose dans le dos».

Le procureur a requis trois ans d’emprisonnement, dont deux ans et quatre mois avec sursis, pour violences volontaires aggravées. Pour lui, cette peine, «tout en ne compromettant pas sa socialisation actuelle, la dissuade de récidiver»

Publicité
 Après leur délibération, les juges ont annoncé que Nabilla est condamnée à 24 mois de prison, dont 18 en sursis. Il reste donc six mois de prison ferme à la jeune femme, auxquels il faut soustraire celui qu'elle a déjà passé en détention provisoire, il lui reste donc 5 mois d'emprisonnement. Ces derniers peuvent être aménagés. Sa peine est assortie de deux ans de mise à l'épreuve, une obligation de soin psychologique, et 5 ans d'interdiction de porter une arme.

 

A VOIR - Affaire Nabilla : Thomas Vergara sort du silence sur TF1

En imagesLes stars qui sont passées par la case prison

Jean-Luc Lahaye

Jean-Luc Lahaye a été condamné à un an de prison avec sursis pour corruption de mineure en 2015. En effet, le chanteur star des années 80 avait entretenu des conversations Facebook avec une jeune fille mineure, lui réclamant des photos nues. La star avait également été condamné en 2007 à payer 10 000 euros d'amende pour avoir eu des relations sexuelle...

Lindsay Lohan

A seulement 26 ans, l'actrice américaine a été condamnée plusieurs fois pour vol et usage de drogues. Qui plus est, en 2012, Lindsay Lohan a été condamnée par la justice en raison d'un accident de voiture qu'elle a provoqué. Pour le moment, la rouquine a effectué des travaux d'intérêts généraux pour purger sa peine... A quand la prochaine boulette ?

Joey Starr

"Violences volontaires avec menace d'une arme et destruction de bien privé", voilà le motif d'incarcération de 6 mois ferme et deux ans d'emprisonnement de Joey Starr en 2009. Il avait notamment assené des coups de hachoir sur la voiture d'un groupe de jeune sortant de boîte de nuit à Bastille en 2009. Il déclare avoir été sous l'emprise de stupéfiants.

Hugh Grant

En 1995, l'acteur de Quatre mariages et un enterrement se fait arrêter par la police pour exhibition sexuelle, alors qu'une prostituée était en train de lui faire une fellation dans sa voiture. 

Paris Hilton

Pour avoir violé les termes d'une mise à l'épreuve pour conduite sans permis en 2007, la jeune héritière a écopé d'une peine de 45 jours de prison.

Nicole Richie

La fille adoptive de Lionel Richie a été arrête en 2007, suite à une conduite en état d'ivresse et sous l'emprise de stupéfiants. La jolie blonde a du purger une peine de 4 jours (seulement !) en prison ainsi qu'une amende de 1500 euros.  

Autres diaporamas