Depuis 1988, les Guignols de l'info reprennent chaque soir les mimiques des hommes politiques ou personnalités bien connues des Français. Dans les pages de l'Opinion, Najat Vallaud-Belkacem pense connaître les raisons pour lesquelles son double de latex n'existe pas.

En août dernier et quelques heures seulement après avoir été nommé ministre de l'Economie en lieu et place d'Arnaud Montebourg lors du remaniement, Emmanuel Macron s'est vu attribuer un double en latex. Les téléspectateurs avaient découvert cette nouvelle poupée qui représente un bébé, en référence au jeune âge du ministre. Un poupon élevé par deux pères : François Hollande et Pierre Gattaz, le président du Medef. Depuis la création de sa marionnette, force est de constater qu'Emmanuel Macron n'échappe pas aux diverses parodies concoctées soigneusement par Les Guignols de l'info, à l'instar de bon nombre de personnages politiques.

Publicité
Publicité
Interrogée par l'Opinion, Najat Vallaud-Belkacem révèle, qu'en coulisses, Cécile Duflot se plaignait de sa marionnette. "Cécile Duflot apparaissait en gamine et n'aimait pas sa marionnette. Elle nous le disait" révèle-t-elle alors. De son côté, la ministre de l'Education nationale n'a pas de quoi se plaindre puisqu'elle n'est même pas aux Guignols. "Moi je suis donc fade. On ne m'imite pas" constate-t-elle. Ni une ni deux, Najat Vallaud-Belkacem se reprend et s'estime chanceuse de ne pas être moquée chaque soir contrairement à ses nombreux collègues. "Dieu me préserve d'avoir un jour une marionnette !" conclut-elle.
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :