Le 16 décembre dernier, une femme enceinte a vécu l'enfer à Noyon. Son compagnon, qui ne voulait pas de cet enfant, l'a rouée de coups pour la faire avorter.

Terrible histoire à Noyon. Une jeune femme, enceinte, a été, le 16 décembre dernier, rouée de coups par son compagnon, dans un champs, qui ne voulait pas de l'enfant. Elle a confié aux gendarmes son calvaire : "J'étais devenue un punching-ball."

Publicité

Lors de cette nuit, son ex-compagnon, complètement ivre, a fait la route jusque chez elle pour la forcer à rentrer avec lui. C'est en pleine route qu'il se met à la frapper violemment en lui disant : "Tu ne le garderas pas. Je vais le finir comme je vais te finir. (...) Je vais t'assassiner." Coups de pieds, coup de poings, dans le ventre, au visage, la jeune femme vit un calvaire. Elle réussit à s'enfuir avec la voiture pendant un moment d'inattention de son ex-compagnon. Elle décide de porter plainte. Son agresseur a été condamné par le tribunal de Compiègne le 29 décembre dernier à 18 mois de prison, dont six mois fermes.

Publicité
Lors de l'audience, son ex-compagnon a montré des remords : "J'ai été lâche, je m'en veux tellement." Et pourtant, ce n'était pas la première fois qu'il s'en prenait à elle. Le juge, lui, s'est estimé heureux que le bébé n'ait pas gardé de séquelles de ce passage à tabac : "C'est un miracle que cet enfant ne soit pas mort."
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :