Pas facile de se faire sa place à la télévision. Olivier Minne l'a appris à ses dépends et raconte à VSD comment finalement, on lui a laissé sa chance.

Depuis vingt ans, Olivier Minne est l'un des visages les plus connus des téléspectateurs. Le gardien des clefs de Fort Boyard (France 2) fait partie des animateurs préférés des Français. Son style de genre idéal et son sens de l'humour ont su séduire les friands de télévision et l'audimat brille partout où il passe.

Pourtant, dans VSD cette semaine, l'animateur explique qu'il a eu du mal à trouver sa place dans le milieu des médias. Il raconte ainsi qu'il a commencé par devenir secrétaire : "Je suis devenu homme à tout faire à Antenne 2, j'ai travaillé dans beaucoup de services".

Publicité

C'est grâce à Jacqueline Joubert, la maman d'Antoine de Caunes et grande productrice, que le jeune Olicier Minne a réussi à s'imposer : "Elle m'a envoyé balader au téléphone. J'ai fini par lui dire : 'Ecoutez, madame, qui dans cette ville va finir par me donner ma chance ? Je mets une perruque, une jupe, des faux seins et je vous ferai une très jolie speakerine'".

Convoqué sans cesse !

Publicité
Et visiblement ce culot a marché, même si, il le reconnait, Olivier Minne a eu quelques problèmes à se soumettre à l'autorité : "Je me suis permis des délires que personne ne s'autorisait à l'époque. J'étais tout le temps convoqué par la direction de l'information". Un vrai chenapan !
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :