Le 30 décembre dernier, dans son billet quotidien dans Nice-Matin, Philippe Bouvard a fait ses adieux à ses lecteurs puisqu'il a été remercié du quotidien pour des raisons financières.

Les lecteurs de Nice-Matin ne retrouveront plus la chronique de Philippe Bouvard. En effet, l'ancien animateur des Grosses Têtes a été évincé du quotidien pour des "raisons financières" après plus de quatorze années de bons et loyaux services. Il a fait des adieux, contraints, à ses lecteurs, découvrez-les.

Publicité
Philippe Bouvard écrit : "C'est alors que m'apprêtais à inscrire sur la liste de mes voeux le souhait de poursuivre en 2018 ce petit billet, qu'on m'a informé qu'il devait disparaitre en raison de difficultés financières de la presse écrite n'épargnant plus les grands régionaux. Pourtant, par solidarité à l'égard d'une équipe courageuse, et par attachement envers les lecteurs, j'avais réduit les deux tiers de ce qu'on appelle des prétentions quand la caisse est vide. Peut être aurai-je accepté le bénévolat total. Mais on ne me l'a pas proposé. Je m'adresse donc à vous ici pour la dernière fois. (...) Quatorze années de vie commune ! 5225 billets ! Aujourd'hui, votre serviteur connait l'étrange situation du maitre d'hôtel qui pour réduire les heures supplémentaires, abandonne son service en plein dîner en souhaitant "bonne continuation !" aux convives. (...) Je vais tenter de trouver sinon la paix de l'âme, au moins la sérénité du stylo. Mais je penserai souvent à vous."
Publicité

Les adieux contraints et forcés de Philippe #Bouvard aux lecteurs de @Nice_Matin pic.twitter.com/cNpnxKvHZp

— Jean-François Guyot (@JFGuyot) December 31, 2017

Lire la suite sur Téléstar

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :