Dans les colonnes du magazine Rolling Stone, Kesha a évoqué son anorexie. La chanteuse confie que son entourage ne l'a pas forcément aidée à guérir de ses troubles du comportement alimentaire.

En 2014, Kesha prenait une très bonne résolution en acceptant de soigner ses troubles alimentaires en rehab. Quelques années après, la chanteuse, désormais en paix avec elle-même, a accepté d'évoquer cette période très difficile dans les colonnes du magazine Rolling Stone. A l'époque, elle n'avait qu'une chose en tête : ne rien manger. "Si je mangeais, j'avais honte, je me disais alors : "Oh mon dieu, je ne peux pas croire que tu as fait cette chose horrible"", s'est-elle souvenue. D'autant plus que son entourage l'encourageait dans ce sens. "Plus j'étais malade, plus on me disait que j'étais belle. Ils me disaient : "Continue à faire ce que tu fais ! Tu es si belle !"", révèle-t-elle.

Publicité

Personne ne se doutait alors que Kesha sombrait peu à peu. Elle se souvient notamment d'un dîner au cours duquel elle s'est questionnée pendant de longues minutes sur la manière dont elle pouvait se débarrasser de la nourriture qu'il y avait dans son assiette sans attirer les regards.

Publicité
C'est finalement grâce à l'aide de sa mère qu'elle a pris conscience de sa maladie et qu'elle a décidé d'entrer en cure de désintoxication. Aujourd'hui, Kesha a réussi à guérir. Elle n'hésite jamais à mettre en garde les jeunes filles contre ces troubles.
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité